Derniers sujets
» Campagne d'Anima (par Jésus)
Aujourd'hui à 6:41 par Elhazzared

» Séance RQ JM
Mar 19 Juin 2018 - 21:27 par focco

» Campagne "Dieu reconnaitra les Siens" entrée dans l'Hiver
Lun 18 Juin 2018 - 18:49 par JM

» Festival Culturel de la COMUE : Semaine de l'infini.
Lun 26 Mar 2018 - 19:22 par Homo Alpiens Tavernicus

Partenaires
Trollune la boutique de l'imaginaire
EVE - Espace Vie Etudiante
Les 7 royaumes
Grenoble-Alpes Métropole
INP-JEUX
TRACE JAUNE

La formation des apprentis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La formation des apprentis

Voila, j'ouvre le sujet sur la formation des apprentis et j'invite tout le monde à intervenir ( y compris ceux qui sont juste pas d'accord). Ceci concerne l'emploi du temps du filius quand le parens est absent:

En dehors de la saison d'instruction obligatoire annuelle; le parens peut, s'il n'a pas davantage de temps à lui consacrer, inciter son filius à démarcher des servants afin d'apprendre ceux des arts profanes que son maitre ne peux pas lui enseigner, pour une durée de un à trois mois d'affilé avec un même servant. Les buts poursuivis sont: 1) forcer l'apprenti à se sociabiliser, malgré son don, avec des non mages. voir, si on admet l'hypothèse que l'apprentissage affecte le don du filius, si celui ci peut développer un don moins visible pour les vulgaires;  2) ouvrir le filius à la curiosité, qualité nécessaire à tout mage valable et 3) détourner le filius de la paresse qui peut le guetter si son parens ne peut garder un œil constant sur lui.
Le parens doit s'être mis d'accord avec tout les servants aux préalable afin que ceux ci jouent le jeu en traitant le filius comme un apprenti normal dans leurs arts. Tout servant démarché de la sorte par le filius peut bien sûr refuser.
Une fois le filius et son maitre servant d'accords et la formation débutée, le filius doit la suivre assidument jusqu'au terme du mois sans rechigner et sans déplaire au servant qui l'a accepté. Si le filius refuse de travailler et persiste à ne pas écouter les injonctions du maitre servant, il sera enfermé seul dans une cellule, sans aucune visite, jusqu'au terme du mois.
En supposant que son apprentissage vulgaire soit au goût du filius, celui ci peut, si le maitre servant est d'accord, le prolonger jusqu'à trois mois entiers. Le maitre servant peut évidemment mettre fin à l'apprentissage à tout moment. L'apprenti doit finir son mois en cours et remercier son maitre avant de s'en aller s'il le désire. Si à la fin des trois mois, le filius renâcle à abandonner sa formation et n'écoute pas son parens, le maitre servant devra couper tout lien avec lui jusqu'à ce que le filius ai passé son gantelet.
L'apprenti ne doit pas démarcher un mage dans ce but. Tout contact prolongé avec un mage autre que son parens doit être prohibé. Tout ouvrage ou discussion portant de près ou de loin sur la magie soit lui être interdit tant que son parens ne l'estime pas prêt.
Le parens peut se décharger sur son apprenti des tâches telles que l'entretien du sanctum (laboratoire exclu) ou les commissions.
Prendre l'apprenti comme secrétaire (sauf pour les missives devant rester secrètes) peut être une bonne façon de l'initier aux affaires des mages hermétiques, le faire assister aux réunions trimestrielles en est une autre.

mokeMO
Admin

le Jeu 10 Nov 2016 - 23:33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation des apprentis

mokeMO a écrit:...
Prendre l'apprenti comme secrétaire (sauf pour les missives devant rester secrètes) peut être une bonne façon de l'initier aux affaires des mages hermétiques, le faire assister aux réunions trimestrielles en est une autre.

De même pour les conclaves des différents tribunaux.
avatar
JM
Président à vie
Président à vie

le Lun 21 Nov 2016 - 12:38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum