Derniers sujets
» Prochaine Séance
Lun 13 Nov 2017 - 19:37 par Ekalos

» Campagne d'Anima (par Jésus)
Jeu 9 Nov 2017 - 6:25 par Elhazzared

» Runequest : besoin d'un-e nouveau-elle compagno-nne?
Ven 20 Oct 2017 - 16:07 par Ekalos

» Campagne "Dieu reconnaitra les Siens" entrée dans l'Hiver
Ven 13 Oct 2017 - 12:30 par JM

Partenaires
Trollune la boutique de l'imaginaire
EVE - Espace Vie Etudiante
Les 7 royaumes
Grenoble-Alpes Métropole
INP-JEUX
TRACE JAUNE

Les cultes de Crique-Brume

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éodora L'Érudite

Amie et compagne d'errance de Béoris, elle lui prodigua aide et conseil tout au long de leurs pérégrinations grâce à sa puissante magie et son incommensurable savoir. Originaire du bord de mer, elle possédait une rare connaissance des Tritons et de leur culture. C'est donc elle qui négocia les accords que les réfugiés passèrent avec ses derniers mais également avec les Hunschens locaux. Après son décès, le temple-bibliothèque dont elle avait posé les premières pierres lui fut dédié et elle est depuis vénérée comme la gardienne des lois et du savoir de la cité. Toutes les personnes avides de richesse intellectuelle et d'exploration des mondes physiques ou spirituels y sont les bienvenues. Ce temple fait également office d'école et tous les habitants de Crique-Brume y ont au moins appris la lecture et l'écriture. Ses runes sont la vérité / connaissance, la loi et la magie. La responsable et prêtresse du culte est Hélindé Plume d'Argent.

Homo Alpiens Tavernicus

le Sam 4 Oct 2014 - 19:24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dormal le marin

Au XVIe siècle, Dormal, un marin du Pays Saint, fut le premier à trouver le moyen de contourner la malédiction de Zzabur (ou closure des mers) qui interdisait à toute embarcation naviguer en haute mer sous peine, dans le meilleur des cas, d'être repoussé vers la côte. Il a transmit cette connaissance au cours de ses longs et nombreux voyages et tous les marins lui doivent de pouvoir prendre le large sans craindre d'inévitables catastrophes. Il est adoré par toutes les personnes qui vivent des ressources de la mer et du commerce maritime ce qui fait que sont culte, au regard du nombre d’adepte, est le plus important de la cité. Tous les capitaines de vaisseau, ou presque ont rang de prêtre au sein du culte et la plupart des marins sont au moins initiés.
Fait particulier, il s'agit d'un culte à la fois déiste, chamanique mais également sorcier puisqu'il enseigne le sort de sorcellerie Ouverture des mers. La magie de Dormal rassemble donc des pratiques diverses voire d'ordinaire antithétique, comme le chamanisme et la sorcellerie. Ses runes sont le commerce et le mouvement. Le responsable actuel est le prêtre Endars.

Homo Alpiens Tavernicus

le Mer 1 Oct 2014 - 14:44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chalana-Arroy

     Très répandu sur le continent, ce culte de la guérison et de l'harmonie compte peu d’adepte à Crique-Brume, les chamans et prêtres d'autres divinité étant le plus souvent à même de venir à bout des maux les plus fréquents. Chalana-Arroy est néanmoins très respectée et révérée pour l'aide et le réconfort qu'elle apporte aux nécessiteux ainsi que pour ses capacité à neutraliser pacifiquement n'importe quel créature et à soigner même le chaos. La mort est une sanction peu fréquente à Crique-Brume. Si les lois de la cité interdisent le meurtre et que le coupable est généralement condamné à l'exil, s'en prendre physiquement et pour quelque raison que se soit à une Chalana-Arroy peut être passible de mort ! Peu nombreuses, les initiées et les guérisseuses restent la plupart du temps sur l'île où elle prennent également part à l'éducation des jeunes enfant aux côté des disciples d'Ernalda. La Grande Guérisseuse est actuellement Ilara Jaros.


Dernière édition par Homo Alpiens Tavernicus le Mar 13 Oct 2015 - 14:15, édité 1 fois

Homo Alpiens Tavernicus

le Mer 1 Oct 2014 - 14:43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Béoris le Droit

Cet homme est un héros pour tous les habitant de la cité et est révéré comme tel. Ce combattant hors-pairs accompagné de ces compagnons a su jadis protéger les réfugiés tout au long de leur errance terrestre et maritime. C'est également lui qui, tenant tête lors d'un duel à un seigneur de guerre Triton, leur à octroyé le droit de s'installer sur l'île. Ce n'est que lorsque tous furent en sécurité qu'il se permit de retourner seul sur le continent pour y mener une quête. Nul ne le revit à Crique-Brume mais ses disciples ainsi que ses plus proches compagnons construisirent un temple et lui vouèrent un culte. Ce dernier n'est ni le plus puissant, ni celui qui rassemble le plus d’adeptes régulier mais il est symboliquement le plus important pour les habitants et tous en sont membres laïcs. Ceux-ci mis à part, le culte compte aujourd'hui moins d'une cinquantaine de suivants qui constituent la garde armée régulière de la cité. Bien qu'ils aient la réputation d'être de redoutables combattants, il est extrêmement rare de voir leur lame nue en dehors du temple : dans la mesure du possible, ils préfèrent toujours régler les problèmes de façon non violente, ou au moins non létale. Cependant, les rares personnes ayant défié l'un des leurs en duel en ont eut pour frais.
Le culte est ouvert à toute personne, homme ou femme, désireuse d'en faire partie et répondant aux critères d'admission. Ses runes sont l'Homme, la Maîtrise et la Mort. Le responsable actuel du temple et du culte est le Maître Dramiscan Sarsil.


Dernière édition par Homo Alpiens Tavernicus le Sam 4 Oct 2014 - 19:25, édité 1 fois

Homo Alpiens Tavernicus

le Mer 1 Oct 2014 - 14:38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les cultes de Crique-Brume

La cité de Crique-Brume fut fondée par des réfugiés de la Guerre des Héros, dont certains emmenèrent avec eux leurs croyances. Il est donc logique d'y retrouver certains des cultes existant sur Génertela. Néanmoins, de part le caractère insulaire et secret de la cité, ils des différences sont rapidement apparues ainsi que d'autres cultes locaux. Par exemple, les cultes d'Orlanth et de Magasta, qui partout ailleurs se combattent, sont ici de farouches et puissants alliés. Béoris, un illustre inconnu, fondateur et protecteur de la cité est devenue la divinité tutélaire de Crique-Brume. D'autre part, l'île et ses environs étaient déjà occupés par des populations autochtones (Hommes-Tortues et Tritons) ayant leurs propres croyances, avec lesquelles les nouveaux arrivants ont dû composer. Cela donne un ensemble assez hétéroclite de cultes et de croyances qui, dans le pire des cas s'ignorent poliment mais rentre rarement en opposition ouverte et n'en viennent jamais à la confrontation armée : cela reviendrait à nuire aux intérêts de la cité et aucune des parties ne sortirait vainqueur d'un tel conflit attendu le peu d'adorateurs que comptent chaque cultes.


Dernière édition par Homo Alpiens Tavernicus le Mer 1 Oct 2014 - 14:39, édité 2 fois

Homo Alpiens Tavernicus

le Mer 1 Oct 2014 - 14:27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cultes de Crique-Brume


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum