Derniers sujets
» Campagne d'Anima (par Jésus)
Lun 11 Déc 2017 - 19:28 par Elhazzared

» Evenement INP 1er Décembre 2017
Mar 28 Nov 2017 - 21:17 par Draka

» Prochaine Séance
Lun 13 Nov 2017 - 19:37 par Ekalos

» Runequest : besoin d'un-e nouveau-elle compagno-nne?
Ven 20 Oct 2017 - 16:07 par Ekalos

Partenaires
Trollune la boutique de l'imaginaire
EVE - Espace Vie Etudiante
Les 7 royaumes
Grenoble-Alpes Métropole
INP-JEUX
TRACE JAUNE

Etre ou ne pas être... un mandalorien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etre ou ne pas être... un mandalorien.



Voici, pour ceux qui feraient des recherches sur la civilisation mando ce que les archives du Sénat et du Temple Jedi disposent. Ces infos sont fragmentaires et comportent de très nombreuses zones d'ombres. Il faut prendre en compte le fait que peu de sociologues ou d'historiens ont pu entrer en contact avec eux et surtout, en revenir vivants. Ces informations sont souvent le fruit de questions posées aux victimes de leurs exactions et manque donc, de ce fait, d'objectivité.


Les Mandaloriens

Structure militaire et culturelle dont les racines plongent au plus profond de l'Histoire, les Mandaloriens forment un groupe mythique, au même titre que l'Ordre Jedi ou l'Ordre Sith. Aussi loin que remontent les mémoires, les hommes et les femmes qui ont revêtu l'armure mandalorienne ont toujours été symbole de crainte et de respect.

Et bien qu'aujourd'hui les Mandaloriens soient quasiment éteints, leur aura de mystère et de puissance est toujours aussi forte dans la galaxie. Pour la plupart des peuples de l'univers, le simple nom de Mandalorien évoque respect et crainte et, de fait, les porteurs de la célèbre armure méritent en général amplement cette réputation. Au cours de leur histoire, les Mandaloriens se firent essentiellement connaître par leurs actions militaires - souvent contre le gouvernement galactique en place. La plupart des gens l'ignorent, mais les Guerriers de l'Ombre disposent également d'une forte identité culturelle et d'un code d'honneur les plaçant bien au-dessus d'un simple groupe de mercenaires sans pitié comme on les dépeints parfois.


I. Histoire des Mandaloriens :

1) Les Origines :

De par sa nature même, l'organisation des Mandaloriens est fort peu connue et de nombreux éléments restent - et resteront sans doute à jamais - inconnus, même des archives les plus anciennes et les mieux informées. On pense toutefois aujourd'hui avec certitude que les Mandaloriens actuels, dont les rangs sont majoritairement constitués d'humains, ont pour origine l'ancienne espèce des Taungs, aujourd'hui éteinte. Les Taungs, des humanoïdes à la peau grise originaires de Coruscant, furent contraints de quitter leur planète suite à une guerre sanglante menée contre une autre culture dominante de ce monde, les Zhell, eux-mêmes les ancêtres des humains actuels. C'est à cette époque que les Taungs prirent le nom de Dha Werda Verda ou Guerriers de l'Ombre (Shadow Warriors). Après avoir quitté Coruscant par des moyens dont on ignore tout - étant donné que les premiers rapports signalant des vaisseaux mus par hyperpropulsion datent de bien après cette époque - les Taungs se rendirent certainement sur la planète Roon, sur laquelle ils s'établirent pour plusieurs millénaires, puis entamèrent leur histoire par une série de conquêtes qui préfigure ce que deviendront plus tard les Mandaloriens modernes.


Esquisse d'armure mandalorienne

A cette époque, le nom même de Mandalorien n'existe pas encore. Les clans taungs, toujours avides de combats, furent menés, aux environs de l'an -7000, par un chef nommé Mandalore le Premier. Sous son commandement, les Taungs conquirent un certain nombre de mondes, dont l'un fut renommé en hommage à ce chef de guerre mythique : Mandalore. Après cela, les Taungs abandonnèrent leur ancien nom pour prendre celui de Mandaloriens, ou Mando'ade dans leur langue natale. Au fil du temps, les Mando'ade firent entrer dans leurs rangs un certain nombre d'autres espèces, pour aboutir une société guerrière clanique multiraciale ; clans dans lesquels les anciens Taungs avaient de moins en moins de place, mais qui demeuraient toujours sous la houlette d'un chef unique, le Mandalore. Finalement, pour des raisons qui restent largement méconnues, l'espèce des Taungs déclina et s'éteignit finalement. Les Mandaloriens eux-mêmes, en tant que société, continuèrent d'exister, composés essentiellement, et de manière pour le moins ironique, de combattants humains, dont certains descendaient probablement des Zhell.

2) La Grande Guerre des Sith :

La première action importante des Mando'ade au vu de l'Histoire se situa environ 3 000 ans avant la Réunification Ruusan (4000 avant l'Empire NdMJ), durant le conflit connu sous le nom de Grande Guerre des Sith. Il est néanmoins fort probable, pour ne pas dire quasiment sûr, que les Mandaloriens s'étaient déjà bien fait connaître avant cette date, car à l'époque de la Guerre des Sith leur réputation était faite et leur force militaire était d'ailleurs à son apogée. Les Mandaloriens étaient de farouches combattants, agissant sous le commandement d'un chef unique, possédant le titre de Mandalore. Selon les us et coutumes mandaloriens, ce titre revenait au premier guerrier qui constatait la mort du précédent, sur un champ de bataille le plus souvent. Ainsi, tel un étendard dont le porteur aurait été abattu, le titre de Mandalore se transmettait quasiment immédiatement après la mort de l'infortuné commandant.

Avant la Grande Guerre des Sith, les Mandaloriens faisaient figure de guerriers d'élite. Leur entraînement et leur dévouement - que certains pourraient qualifier de fanatisme - en font des combattants exceptionnels, et leur matériel n'est pas en reste : les célèbres armures mandaloriennes, sous leur forme antiqu, et leurs vaisseaux en fait des sortes de chasseurs-créatures cybernétiques appelés droïdes Basilisk, montés par un guerrier-pilote, et dont l'apparence ainsi que la puissance de feu ont bien souvent mis en déroute les armées les plus solides, y compris celles de la République Galactique.


Droide Basilisk

Mais avant de s'impliquer dans la guerre aux côtés des forces Sith dirigées par Exar Kun et Ulic Qel-Droma, les Croisés Mandaloriens étaient des conquérants individualistes, sans grande ambition - du moins, pas celle de renverser la République et encore moins conquérir toute la galaxie. Mandalore l'Indomptable était un seigneur de guerre puissant, qui régnait sur une armée motivée et bien équipée, mais dont la sph�èe d'influence était en réalit réduite. Mais le potentiel des Mandaloriens n'échappa alors à personne. Peu nombreux étaient en revanche ceux qui osaient les rencontrer pour demander leur appui.

Ce fut pourtant l'acte qu'accomplit le jeune et intrépide Ulic Qel-Droma : se rendant seul dans le fief de Mandalore, il défia leur chef en combat singulier dans les plaines d'Harkul, sur la planète Kuar. L'enjeu ? Rien de moins que l'allégeance des Mandaloriens aux Sith, et leur entrée dans la guerre. Face au chef mandalorien monté sur son appareil, Ulic Qel-Droma était seul... du moins, en apparence, car un individu tel que lui n'était jamais vraiment seul avec un sabre laser et le Côté Obscur comme alliés. C'est ainsi que, très rapidement, le bras droit d'Exar Kun défit Mandalore l'Indomptable devant tous ses guerriers. Mais au lieu de le tuer et de prendre sa place, Ulic décida de lui laisser la vie sauve en échange de sa loyauté. Les Mandaloriens devinrent dés cet instant les ennemis de la République et des Jedi, et ce pour longtemps.

Avec un tel appui, les forces Sith prirent rapidement l'avantage sur la République Galactique, détruisant flotte après flotte, ravageant base après base. Mais alors que le sage Exar Kun savait que leur puissance apparente devait beaucoup à l'effet de surprise, le fougueux Ulic Qel-Droma se croyait invincible et sous-estima l'Ordre Jedi. En totale désobéissance, il dirigea ses forces mandaloriennes et krath droit sur Coruscant, dans le fol espoir de conquérir la capitale de la République. Mais la résistance sur place fut plus forte que prévue, et Ulic, trahi de plus par sa maîtresse Aleema Keto, fut fait prisonnier par la République.

Libéré peu de temps après par Exar Kun et Mandalore, Ulic reprit sa place et les Mandaloriens furent lancés dans de nouveaux assauts. Malheureusement pour eux, la Guerre des Sith tourna finalement à l'avantage de la République et des Jedi : Ulic, fait prisonnier et dépossédé de ses pouvoirs, révèla l'emplacement de la base secrète d'Exar Kun sur Yavin IV. Mandalore et ses hommes, envoyés sur la planète Onderon, firent de leur côté face à un adversaire redoutable en la personne des Chevaucheurs de Bêtes. Les créatures ailées se révélèrent être de terribles ennemis, surpassant en agilité les appareils mandaloriens. Alors que la bataille faisait rage, une flotte républicaine arriva en renfort et fit définitivement pencher la balance en faveur des Onderoniens.

Invité
Invité

le Sam 28 Juin 2014 - 15:18

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum