Derniers sujets
» Campagne "Dieu reconnaitra les Siens" entrée dans l'Hiver
Jeu 19 Juil 2018 - 11:41 par JM

» Séance RQ JM
Jeu 19 Juil 2018 - 11:26 par JM

» Barbecue de la Meujeuthèque du Samedi 28 Juillet
Mar 17 Juil 2018 - 15:47 par JM

» Campagne d'Anima (par Jésus)
Ven 13 Juil 2018 - 7:14 par Elhazzared

Partenaires
Trollune la boutique de l'imaginaire
EVE - Espace Vie Etudiante
Les 7 royaumes
Grenoble-Alpes Métropole
INP-JEUX
TRACE JAUNE

la Thompson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la Thompson

Si je vous dis les Incorruptibles, le Massacre de la Saint-Valentin, la Prohibition vous me répondez : "Hein ? ? ?" Mais non, vous me répondez ce qui fait le point commun : La Mitraillette Thompson. Voici donc quelques mots sur cette arme mythique.


Ce n'est pas simplement un instrument de l'Enfer qui crache des nuées de bastos calibre 45 permettant de faire comprendre ses intentions à des sectateurs fougueux ! Elle fait peur et les gens dénoncent aussitôt son usage dans des lieux publics et dans la rue par des appels à la police. Alors, pour donner du piment à vos aventures ou à vos personnages :

1919
Les prototypes (1919) du Tommy Gun, appelés Persuader ou Anhilator, en firent une arme anti-bandit ou balai à tranchées. A cette époque, les armes portaient des petits noms comme Machine à écrire, celui qu'elle prit lors de sa sortie des usines de The Auto-Ordinance Corporation of New-York au printemps 1921. Elle pèse alors 10 livres (4,5 kg) sans chargeur en camembert ou normal, mesure 31.8 pouces (~81 cm) et coûte 225$. Sans la crosse en bois, son utilisation donne un malus de 5%.

1921
Ses débuts furent difficiles dans le contexte de démilitarisation suivant la Première Guerre, malgré une commande massive de l'IRA. En 1921, 1000 furent commandées, principalement par les agences gouvernementales.

1923
En 1923, sort une version militaire d'une taille de 36 pouces (~91 cm) et d'un poids de 11 livres (~5 kg). On peut ajouter un trépied pour augmenter de 12% les chances de toucher voire même une bayonnette. Un silencieux divise les chances d'être découvert par deux. Un affût spécial permet de dissimuler les tirs de nuit. Les munitions alors utilisées sont plus dangereuses mais moins efficaces, mais on peut y mettre aussi du .351 Winchester, 9mm Mauser et 9mm Luger.

Utilisé alors par les bandits motorisés et dans les émeutes, un nouveau calibre, le 45 courte portée (divisée par 4) est développé pour lutter contre ces émeutes. Chaque balle contient 120 petits projectiles dans un magazin de 18 balles. Il est notamment utilisé à Boston, New York et San Francisco.
1925
3000 unités ont été vendues. Elle est alors destinée à un usage privé en "éradiquant les bandits instantanément" et est beaucoup plus accessible. Elle devient célèbre avec les Guerres de la Bière que se livrent les bandits et qui font les gros titres de la presse. Al Capone s'en servira pour ses premières sorties meurtrières.
1928
Une nouveauté apparaît : le compensateur Cutts, qui dirige les gaz d'explosion vers le haut pour compenser la déviation.

Les balles peuvent, dès le départ, être incendiaires ce qui, en terme de jeu, inflige les mêmes dégâts mais enflamme toute matière inflammable, et surtout, permet de repérer le tireur ( !).


Sans crosse : -5%
Avec trépied : +12%
Munitions de 1923 (cal .45) : +2 aux dégâts et -10%
Munitions incendiaires possibles
Munitions courte portée : distance/4 (18 balles)
Silencieux : chances pour le détecter /2
Affût de nuit : chances pour le détecter /2
Compensateur Cutts de 1928 : +5%

Invité
Invité

le Dim 27 Oct 2013 - 20:17

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

les avantages de cette arme sont sa cadence de tir élevée (700 coups/minute), la puissance de ses munitions et la grande capacité de son chargeur circulaire (50 cartouches). en revanche, le dit chargeur la rend particulièrement encombrante, le tir automatique est peu précis, l'entretient relativement compliqué et son coût est élevé.

Homo Alpiens Tavernicus

le Lun 28 Oct 2013 - 13:22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

Homo Alpiens Tavernicus a écrit:en revanche, le dit chargeur la rend particulièrement encombrante
Et oui, d'où le traditionnel étui à contrebasse... Quitte à faire dans l'ambiance jazzy, années 20, autant y aller à fond... tongue

Invité
Invité

le Lun 28 Oct 2013 - 13:27

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

je veux bien envoyé quelques dragées avec ce joujou là!
me permettrais de faire fermer quelques begniers à ces faces de bidet raciste!

avatar
jerome.D

le Mer 30 Oct 2013 - 15:30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

J'oubliais : en tir prolongé, surtout avec le chargeur de 50 bastos, elle a tendance à chauffer et à s'enrayer plus facilement. et, là, tu te retrouve tel un couillon en face d'un type avec un pauvre revolver à double action tout nul mais qui, lui, mécaniquement, ne peux (quasiment) pas s'enrayer...

Homo Alpiens Tavernicus

le Mer 30 Oct 2013 - 15:59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

Fabrique à boutonnière, directement en place. Un atout pour n'importe quel tailleur qui se respecte.

Benjamin Peyron

le Mer 30 Oct 2013 - 22:00

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

Enfin cela dit, en chargeur classique (autre que tambour) elle marchait encore suffisamment pendant le débarquement de 44. Donc elle était peut-être pas si nulle. Les  joueurs de Call of Duty 1940 et de Medal of Honor comprendront...

Invité
Invité

le Mer 30 Oct 2013 - 23:48

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

pour la version M1A1, les Etats-Uniens se sont "contentés" (comme à leur habitude) de revoir l'ergonomie, de simplifier le mécanisme (pour réduire le coût de production et faciliter l'entretient) et de le fiabiliser quelque peu. somme toute cela reste une arme efficace. d'un point de vue strictement technique et esthétique, je "préfère" le ppSh 41 russe sorti, comme le nom l'indique, en 1941. bon, compte tenue de l'avancée fulgurante de la technique, c'était déjà une autre époque.munition de 7,62 mm Tokarev et chargeurs de 35 ou 71 cartouches, 900 coups/minute, tir automatique et coup-par-coup, 160m de portée utile, 3,6 à 5,4 kg (selon le type de chargeur). ce dernier avait le défaut inverse : une fâcheuse tendance à la percussion spontanée en cas de chute au sol. pour le reste - et pour un peu resituer le débat - ce sont quand mêmes des machines inventées, conçues, fabriquées et utilisées dans le but d'occire copieusement non pas des zombies, des créatures chaotiques ou autres saloperies fantaisistes, mais bel et bien des individus en chair et en os ! c'est tout de suite un peu moins glamour...

Homo Alpiens Tavernicus

le Jeu 31 Oct 2013 - 0:26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson

Homo Alpiens Tavernicus a écrit:ce sont quand mêmes des machines inventées, conçues, fabriquées et utilisées dans le but d'occire [...] des individus en chair et en os ! c'est tout de suite un peu moins glamour...
Il n'y a rien de plus glamour que la lutte contre la surpopulation, pourtant. Twisted Evil 

Invité
Invité

le Jeu 31 Oct 2013 - 0:30

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Thompson


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum